Une carte son externe ? Pourquoi et pour qui ?

Si vous avez l’habitude de nous lire, vous devez savoir ce qu’est une carte son. Pour ceux qui ne suivent pas, c’est la carte chargée de gérer les sons émis et reçu par l’ordinateur. Dans un cas c’est elle qui créée les sons, dans l’autre, c’est elle qui les converties pour les rendre intelligibles par le PC.

La carte son interne est, dans la majorité des cas, aujourd’hui, une puce électronique soudée à la carte mère de votre PC. La miniaturisation, et les progrès dans ce domaine ont fait que c’est ce type de périphériques sonores qui équipe la plupart de nos machines. Mais dans certains cas, cela peut ne pas suffire, et alors ceux qui en éprouvent le besoin peuvent recourir à une carte son dédiée, ou à une carte son externe.

La carte son dédiée est une carte fille, c’est-à-dire une carte d’extension qui vient se brancher à la carte mère via l’intermédiaire d’un port d’extension. Aujourd’hui ces cartes se branches au reste de l’ordinateur via un port PCIe, PCI express.

La carte son externe, elle, est… externe. Elle agit comme une carte son interne dédiée, à la différence que sa taille plus généreuse lui permet généralement de proposer plus de connectiques.

Maintenant que nous voyons à peu près de quoi il s’agit, nous allons pouvoir commencer à parler de ces cartes son externes.

Pourquoi ?

Il y a plusieurs raisons de vouloir, ou de devoir, utiliser une carte son externe. Voyons ensemble à quoi cela peut servir de disposer d’un tel périphérique.

Lire du son

A lire du son bien entendu, sans carte son votre ordinateur devient muet ! Mais vous allez me dire, que votre PC possède déjà une carte son. Oui, c’est vrai, mais s’agissant d’un ordinateur portable, en cas de défaillance de votre carte son intégrée, il n’y a d’autre choix que de passer par de l’externe ! Vous n’allez pas vous amuser à dessouder la puce qui gère le son pour ressouder la même. Mais comme nous l’avons aussi dit, il est possible de passer par une carte son externe si la carte son intégrée ne vous convient pas, et qu’une carte son dédiée, ne possède pas d’assez d’entrées ou de sorties.

Vers un casque ou des enceintes

Une carte son externe possède généralement plus de réglages, plus accessibles. C’est un moyen rapide de pouvoir adapter le flux au périphérique de restitution. Peut-être que vous ne voudrez pas exactement le même son sur vos enceintes et sur votre casque. Ceux qui travaillent dans le domaine de la création sonore ou audiovisuelle connaisse cette problématique. Par exemple, ils peuvent vouloir un son riche et flatteur sur leurs enceintes, alors qu’ils préfèrent un son neutre, le plus réaliste possible dans leur casque.

Les audiophiles, les amoureux du son, peuvent aussi vouloir retoucher tel ou tel potentiomètre, facilement et sans avoir à ouvrir de logiciel, pour corriger une sonorité rapidement.

Mais surtout avec plus de choix

Concernant ces cartes son externes, ce qui est souvent déclencheur d’achat, c’est les possibilités de branchement bien plus larges que ce que propose une carte intégrée ou même dédiée. Si vous suivez un peu ce que font certains Youtubers ou Stremers, vous aurez forcément remarquez qu’ils possèdent quasiment tous ce genre de carte son. C’est infiniment plus pratique pour eux, car ces cartes permettent, d’une, de pouvoir brancher plus de choses que les autres cartes son, mais aussi elles permettent de « router » ce son bien plus facilement.

Ainsi imaginons que vous vouliez brancher un micro en XLR sur votre carte son intégrée, et bien ce n’est pas possible en l’état, la prise n’y est pas, il faudra passer par un adaptateur, ou justement, par une carte son externe.

Imaginons également que vous ayez besoin que le son de telle source (par exemple une vidéo), sorte sur vos enceintes, tandis que le son de votre jeu vidéo soit lui retranscrit sur votre casque, la carte son externe est le moyen le plus simple et le plus rapide de pouvoir le faire. Attention tout de même, il y a carte son externe, et carte son externe, celles dont je parle ici sont les modèles qui comportent une large interface. Vous pouvez aussi trouver des cartes son qui sont de tout petits boitiers se reliant en USB et ne proposant qu’une sortie casque et une sortie micro. Je ne parle pas de ces périphériques-là.

Enregistrer du son

Si une carte son est capable de retranscrire le son vers les périphériques d’écoute, elle est également en mesure de faire l’inverse. C’est-à-dire de transformer des données analogiques en numériques.

En provenance d’un micro

Vous pouvez brancher un micro sur n’importe qu’elle carte son, elles possèdent toutes la fameuse entrée « mic ». Mais cette entrée est toujours au format jack 3.5mm sur les cartes grand public. Si vous désirez brancher un micro plus sérieux il faudra forcément d’autres entrées, généralement du Xlr. Pour bénéficier de ces entrées, il faudra soit opter pour une carte son externe de bonne qualité, soit passer par une interface de gestion audio.

En provenance d’un instrument

La carte son externe est également le moyen le plus couramment utilisé pour raccorder un instrument à l’ordinateur. C’est le gage d’une meilleure qualité que de recourir à divers bidouillages, et c’est aussi le moyen le plus simple de pouvoir ensuite régler facilement les niveaux.

Pour qui ?

Pour ceux qui ont beaucoup de sources

Si vous utilisez Windows, il faut bien l’admettre, la gestion des sources sonores est un peu juste, pour rester poli… Il n’est pas possible par exemple de faire jouer le son d’une vidéo sur vos enceintes, le son d’une musique sur votre casque et le son d’une troisième source sur un autre dispositif. Ce n’est pas prévu.

La seule solution pour pouvoir gérer, en même temps, plusieurs sources, sera de passer par une carte son externe possédant une interface le permettant. Les streamers ont besoin de pouvoir réaliser cela, et plus généralement tous ceux qui doivent manipuler plusieurs sources et sorties sonores en même temps.

Pour les musiciens

Vous l’aurez compris, en lisant le début de cet article, une carte son externe dotée d’une interface généreuse est également un élément indispensable aux musiciens pour qu’ils puissent raccorder leurs instruments à leur PC.

Il est bien évident qu’il faut garder à l’esprit que ce texte n’a pas vocation à être un article technique, mais uniquement à expliquer ce qu’est une carte son externe à ceux qui l’ignoreraient. D’autres textes plus techniques ne manqueront pas de venir consolider ce qui a été dit ici.

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: