Ce que j’ai pensé de la carte son USB Behringer UCA222

Aujourd’hui nous allons parler de la carte son USB Behringer UCA222, finaliste pour la meilleure interface audio de 2020, rien que ça.

Pourquoi voudriez-vous installer une carte son sur votre PC alors que celui-ci en possède déjà une intégrée à la carte mère ? Et bien tout simplement car si même si ces cartes intégrées ont fait d’énormes progrès au fil des ans, elles ne sont toujours pas au niveau des cartes filles spécialisées, ou des interfaces USB faites pour les musiciens. Une carte son intégrée va se révéler parfaite pour jouer à un jeu vidéo, pour regarder un film ou pour tout autre contenu multimédia, mais elle montrera ses faiblesses dès qu’il s’agira de création musicale.

Une carte son intégrée possède moins de puissance de calcul, moins d’amplification et beaucoup moins d’entrées et de sorties. C’est bien simple, avec une carte son intégrée il est quasiment impossible de procéder à un enregistrement de qualité.

Les interfaces audios sur connectique USB vont pallier à cette problématique en apportant puissance, ergonomie (plus besoin de se coucher derrière l’ordinateur) et moulte ports pour pouvoir brancher vos instruments, vos micros etc… Vous pouvez arriver au même résultat avec une carte son fille interne, c’est-à-dire qui va venir se plugger sur un port PCI express de la carte mère. Mais il faut bien reconnaitre que la préférence populaire va très largement aux interfaces externes USB, comme nous le disions, c’est plus pratique à utiliser et il n’y a pas besoin d’ouvrir l’ordinateur pour l’installer. De plus, une interface audio externe sur port USB peut tout à fait être utilisée avec un ordinateur portable, ce qui n’est pas le cas des cartes son additionnelles au format PCIe. Dernier avantage non négligeable des interfaces externes, elles peuvent servir sur plusieurs PC ! Rien de vous empêche en effet de déplacer l’appareil entre chez vous et votre travail par exemple, ou bien de vous en servir sur plusieurs ordinateurs de la maison. On peut imaginer que des amis amateurs de création musicale mais un peu courts financièrement mutualise l’achat d’un tel périphérique.

Une des très bonnes interfaces audios USB du marché est celle dont nous allons parler aujourd’hui, la Behringer UCA222.

Présentation

Premier point qui surprend un peu à l’ouverture de la boite de la Behringer c’est qu’elle ressemble à nos bons vieux Walkmans. En effet, elle en adopte le form factor et s’utilise à la verticale.

Un petit Walkman rouge donc, sur le pourtour duquel, toute la connectique est placée. Au titre de cette connectique, vous retrouverez, bien entendu, le câble de raccordement USB (non amovible) à la norme 2.0, une sortie optique, une sortie casque et une molette de volume. Sur le dessus, un jeu d’entrées et de sorties RCA.

La fréquence d’échantillonnage se fait à 48 kHz, l’ensemble est alimenté par le port USB, il n’y a donc pas de prise secteur supplémentaire, et l’ensemble est plug’n’play, il n’y aura donc pas de pilotes supplémentaires à installer. Il suffit donc de brancher la Behringer en USB à son PC ou à son Mac pour que l’ensemble soit immédiatement fonctionnel.

On sent tout de suite que ce produit respire la qualité et qu’il ne s’agit pas d’un gadget, même si son prix est vraiment très accessible. Voilà de quoi très certainement réduire grandement la latence en entrée !

En effet, la Behringer UCA222 est très peu chère et vous la trouverez facilement sous les 25 euros. Une interface audio externe sur USB de cette marque et à ce prix-là, c’est vraiment une très bonne affaire.

Si les interfaces audios ne sont jamais trop imposantes, il faut reconnaitre que cette Behringer UCA222 est vraiment toute petite et que si vous êtes souvent amené à travailler en situation de mobilité, elle sera un grand atout grâce à cette caractéristique. Elle se fera très discrète dans un sac, voir même dans une poche.

Dans le bundle de la UCA222 vous trouverez un choix logiciel moins riche que sur certains produits concurrents, Behringer propose, par exemple Audacity, qui est un éditeur gratuit… Mais si ce n’est pas votre première interface vous devriez déjà être équipé de ce côté-là, et il faut bien trouver des solutions pour pouvoir proposer un tel prix.  Ne nous trompons pas, l’offre logicielle est une des méthodes permettant de garder un prix contenu, et ce n’est pas forcément un problème. Par contre là où c’est un peu plus intéressant c’est que vous obtiendrez 100 instruments virtuels et une cinquantaine de plugins audio.

La qualité audio est très respectable, surtout pour ce niveau de prix ! Le son est clair et net et la latence est très faible. La configuration du produit est quasi inexistante ce qui en fait une interface particulièrement facile à utiliser, très versatile et très transportable.

Si vous êtes un utilisateur plus avancé, je pense que la Behringer UCA222 peut se révéler être une véritable bonne idée pour servir d’interface bis, de secours, ou au moins pour vos déplacements.

Par contre, je me dois de signaler que certains utilisateurs ont remarqué un léger bourdonnement lors de l’enregistrement. Ceci n’a pas été le cas sur le produit que nous avons eu en test. Donc, soit que le problème a été résolu, soit que certains modèles des premières séries avaient un petit défaut.

Il faut aussi, bien entendu se méfier des acheteurs qui pensent honnêtement qu’une interface audio externe coutant moins de 30 euros fournira le même service qu’un produit à plusieurs centaines d’euros et qui le juge donc sur les mêmes critères.

Pour son niveau de prix, cette Behringer UCA222 reste un très bon choix, particulièrement portable, très fonctionnel, résistant, simple à utiliser et produisant un son très honorable.

Alors, pour autant, faut-il acheter cette interface ? Et bien si vos besoins sont assez simples, comme par exemple relier une console de jeu à votre ordinateur, ou bien assez ponctuels, ou alors que vous soyez débutant et que vous n’avez pas encore un gros budget, alors, oui, c’est un bon choix. Cependant, les utilisateurs plus avancés pourront reprocher à cette interface sa trop grande simplicité ainsi que son bundle logiciel assez léger.

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: