Test complet du micro espion Elegiant 8 Go

Si les périphériques d’enregistrement dissimulés peuvent prendre plusieurs formes, il y a, en tout cas ces dernières années, trois formes principales qui sont le plus souvent adoptées. Ces formes sont le stylo, le porteclé et la clé USB, c’est logique puisque ce sont trois objets usuels qu’il est très facile de dissimuler simplement en les utilisant comme s’il s’agissait d’objets « normaux ».

Qui se douterais que vous êtes en train d’enregistrer une conversation avec la clé USB qui est branchée à votre ordinateur, ou le stylo posé sur votre bureau, ou bien encore le porteclé attaché à votre sac ? Parfois, la meilleure dissimulation c’est de laisser ce que l’on cherche à cacher aux yeux de tous.

Aujourd’hui c’est donc du micro espion Elegiant dont nous allons parler, et justement ce dictaphone miniaturisé se présente comme une clé USB.

Avant d’aller plus loin dans la présentation de ce micro espion, parlons justement de cette dénomination de micro espion. Il est bien évident qu’il s’agit surtout d’un terme à la mode qui doit surement permettre d’accroitre les ventes, mais il doit y avoir peu de gens qui se servent de ce genre d’outils pour cet usage, du moins je l’espère. Ou bien alors je me trompe totalement et tout le monde espionne tout le monde sans que je sois au courant… Ces micros espions sont en réalité de petits dictaphones, assez petits pour qu’ils soient dissimulables dans ce genre d’objet du quotidien.

L’idée n’est pas nouvelle et sa mise en pratique est elle aussi ancienne, cela doit bien faire trente ans qu’on trouve ce genre de produits. Certes, il y a 30 ans ce n’était pas sous la forme de clé USB, et pour cause, mais on trouvait déjà des stylos qui remplissaient le même usage. Ce qui change par contre beaucoup par rapport à ces ancêtres, c’est le bon technologique. En effet, avec ce genre de petits enregistreurs, il est tout à fait possible de pouvoir capter de manière satisfaisante une réunion ou un cours. Cela n’était pas du tout possible avec les anciens appareils qui souffraient d’un manque de stockage, d’un manque de batterie et d’un gros manque de qualité sonore.

Ce micro espion Elegiant se présente donc sous la forme d’une clé USB on ne peut plus classique, en plastique bleu et argent. A peine reconnait on un micro en s’approchant très près du produit, là ou classiquement on trouve le logo du fabriquant.

Une seule chose trahit la destination de cette clé USB, c’est le petit bouton à glissière qui se trouve sur l’un des côtés de la clé. Ce bouton sert à mettre en fonction la clé et à lancer l’enregistrement. Cependant, le bouton est vraiment discret lui aussi et il faut vraiment avoir le nez collé à la clé pour l’apercevoir. C’est donc une dissimulation totale et très bien réussi.

La clé fait un peu cheap, voir même clé publicitaire, je ne trouve pas cela dérangeant car ce genre de produit promotionnel est très courant et n’attirera pas l’attention outre mesure. Reste à savoir si cette qualité de fabrication, au moins celle du boitier, qui semble un peu légère tiendra convenablement dans le temps.

La clé est dotée de son propre stockage intégré ainsi que de sa propre batterie. Cela signifie que la clé n’a pas à être reliée à une source de courant (comme un port USB pour fonctionner), et que vous n’aurez pas à acheter une carte micro SD afin d’enregistrer les sons captés.

Cependant, et fort heureusement, il est également tout à fait possible d’utiliser la clé lorsqu’elle est branchée à un PC. De cette manière, l’ensemble semble plus naturel, et en plus de cela la clé se recharge en même temps que vous enregistrez. Car, si le but est d’enregistrer de longues conversations, la plupart des concurrents on la fâcheuse tendance à tomber en panne de batterie avant que le stockage soit plein. Avec la Elegiant, vous pourrez parfaitement enregistrer jusqu’à ce que le stockage soit plein. Ce stockage, de 8 Go devrait vous permettre d’enregistrer environ 8 heures de conversation. Et si vous avez fait votre enregistrement de manière autonome, en vous servant de la batterie donc, il faudra à cette dernière environ 2 heures pour se recharger (moins, suivant la tension fournit par votre port USB).

Bien entendu, ça aurait été dommage autrement, il suffit de brancher la clé à un ordinateur pour pouvoir accéder aux fichiers enregistrés. C’est d’ailleurs une vraie clé USB sur laquelle vous pourrez également transporter des fichiers. C’est une clé USB que le fabriquant à doter de la capacité d’enregistrer.

Cette clé USB est peut-être un tout petit peu plus grande que celles que l’on trouve maintenant, mais rien de vraiment choquant et les gens penseront juste que vous avez toujours votre clé d’il y a 4 ou 5 ans.

Pour ce qui est de son usage dictaphone, les fichiers enregistrés sont étonnamment de bonne qualité par rapport à ce à quoi on s’attend. Bien entendu, pour obtenir cette bonne qualité, il ne faudra pas se trouver à plus de 3 ou 4 mètres de la source sonore que l’on souhaite enregistrer, mais c’est parfait pour une réunion, un cours scolaire ou tout autre discussion.

Ces fichiers sont horodatés dans leur nom afin que vous puissiez vous y retrouver facilement. Ce produit est particulièrement bon marché et cela en fait un candidat sérieux si vous voulez vous procurer ce genre de produit. Si la qualité du boitier semble un peu faible, celle du micro est très bonne et vous offrira un son très correct pour ce genre de produit. Nous avons donc ici un produit possédant un rapport qualité/prix très intéressant et qui devrait parfaitement vous satisfaire.

Si ce n’est cette faible qualité de fabrication du boitier, le seul reproche que l’on pourrait faire à ce produit (et qui est dépendant de ce piètre boitier), et qu’il vous sera quasiment impossible de vous servir du passant prévu pour attacher la clé à un porte clé ou une dragonne. En effet, les risques de casse de ce faible anneau de plastique sont bien trop grand, et les risques de perte de la clé sont énormes.

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: