Mon test complet du micro espion Keyring de Wiiguda

Aujourd’hui nous vous présentons un autre de ces micros dits « espions », le Keyring de la marque Wiiguda.

Cela fait maintenant quelques années qu’il existe une certaine « mode » autour des périphériques permettant un relatif espionnage. Il ne s’agit, ni plus ni moins, dans la plupart des cas de matériels d’enregistrement miniaturisés, que cela soit pour un usage audio ou vidéo. Cette miniaturisation permet une dissimulation aisée, et nous avons donc vu fleurir toute une ribambelle de produits labélisé « espion ».

Si l’on excepte cette dénomination un peu marketing, il n’en reste pas moins que certains de ces appareils, qu’ils soient des micros ou des caméras peuvent répondre à tout un tas d’autres usages que l’espionnage. Et ma foi, si l’usage que vous en prévoyez est l’espionnage, libre à vous, chacun fait bien ce qu’il souhaite, cependant, essayez de vous renseigner un peu sur la législation en vigueur dans notre pays avant de vous lancer dans votre aventure à la James Bond.

Donc que l’on parle du Keyring, ou bien d’un autre micro espion, nous avons en réalité à faire à un dictaphone miniaturisé, plus ou moins dissimulé, soit sous la forme d’un objet usuel, soit sous les traits de quelque chose d’un peu plus exotique. Certains préférerons les dissimulations extrêmes, on trouve réellement un peu de tout…, mais pour ma part, je préfère les micros sachant garder une forme usuelle, voir même comme avec le Keyring, que le dispositif d’enregistrement soit contenu dans un réel objet.

Concernant le Keyring, comme son nom l’indique, Key Ring, est un porte clés se présentant sous la forme de deux mousquetons, l’un vous permettant de fixer l’appareil où vous le souhaitez, et l’autre à attacher vos clés. C’est donc, mis à part le côté enregistreur dissimulé, un réel objet qui a une utilité. C’est quelque chose de très important, car à mon sens, le meilleur moyen de dissimuler un tel dispositif et de l’avoir en permanence avec soit, qu’il ait un vrai usage. De plus, si le but n’est pas l’espionnage, mais l’enregistrement d’un cours ou d’une réunion, vous aurez toujours le Keyring sous la main.

Présentation

Nous venons de le voir, le Keyring se présente sous la forme d’un porteclé. Ce dernier, est basé sur un châssis métallique, vous ne risquez donc pas de perdre vos clés, ce qui est tout de même, vous en conviendrez, un certain plus… L’électronique se situe dans un boitier plastique se situant entre les deux mousquetons.

La connectique, qui se résume à un port servant à la charge et au transfert de données, et à un port femelle mini jack pour brancher des écouteurs, se situe sur l’un des côtés du produit. Le micro, ainsi que l’unique bouton du Keyring sont également placés sur cette même tranche. Sans voir cette tranche embarquant les contrôles, il est bien difficile de deviner que le Keyring permet la captation et l’enregistrement des sons. Ainsi, il est facile en plaçant correctement l’attache du produit, de garder cette fonctionnalité dictaphone, secrète.

Le stockage est intégré, c’est-à-dire que la mémoire vous permettant de stocker les sons enregistrés est déjà incluse dans le Keyring. Cela signifie que vous n’aurez pas à acheter de carte SD supplémentaire. Ce stockage est de 8 Go, ce qui vous permettra de stocker environ 28 heures d’enregistrements.

Notons en passant que si des écouteurs sont branchés au Keyring, il est possible de s’en servir comme d’un lecteur MP3. Ceci pourra peut-être être pratique pour certains mais me semble un peu anecdotique à un moment où nous écoutons tous de la musique sur nos téléphones en utilisant des services de streaming en ligne… c’est une fonctionnalité un peu vieillotte qui ne vous servira probablement pas.

L’enregistrement se lance via un simple bouton, et c’est quelque chose de bien plus important qu’on pourrait le penser de prime abord. En effet, vous pouvez avoir le micro le mieux dissimulé du monde, s’il vous faut un quart d’heure pour paramétrer la captation sonore, les choses sont un peu plus compliquées. Ici, le lancement de l’enregistrement reste très discret.

Un autre point important de ce produit est sa batterie intégrée. Beaucoup de concurrents possède une batterie qui ne permet pas de remplir l’intégralité de la mémoire. C’est-à-dire, que sans source de courant externe, l’appareil s’éteint alors qu’il reste du stockage. Avec le Keyring, la batterie est dimensionnée pour éviter ce problème, et, en théorie, vous devriez être en mesure d’atteindre les 28 heures d’enregistrement en continu.

L’exploitation des enregistrements se fait simplement en reliant le Keyring à votre PC, grâce au câble fournis, et l’appareil apparait alors comme s’il s’agissait d’une simple clé USB. De là, il vous sera donc possible de copier/coller les fichiers qui vous intéressent vers votre ordinateur. De même, si vous voulez tout de même vous servir du Keyring pour écouter de la musique, vous pourrez copier vos morceaux vers le dispositif suivant le même procédé.

Insistons sur le fait qu’il ne faut pas que cette fonctionnalité MP3 soit un facteur d’achat, la qualité sonore sera bien inférieure à ce que vous avez l’habitude d’écouter, ce qui est assez logique puisqu’il ne s’agit pas, en premier lieu, de ce type d’appareil. Si vous voulez écouter de la musique, utilisez votre téléphone ou investissez dans un appareil dédié.

Pour le reste par contre, c’est-à-dire ce pour quoi est fait l’appareil, la captation et l’enregistrement de sons, le Keyring tiens bien son rôle. Attention, il ne reste cependant qu’un dictaphone miniaturisé, et à ce titre, il produira de bons résultats à la condition de ne pas trop lui en demander ! Ce n’est pas un produit qui est destiné à de l’enregistrement professionnel, mais si vous l’utilisez pour enregistrer un cours, une réunion ou ce que vous voudrez d’autre, en étant à 2, 3, 4 mètres de la source sonore, vous devriez être satisfait du Keyring.

Le prix du Keyring se situe dans la bonne moyenne de ce qui se fait chez la concurrence, comptez une trentaine d’euros environ, et la qualité de fabrication ainsi que la qualité des fichiers produits est assez bonne pour ce genre d’appareils.

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: