J’ai testé le micro espion stylo Vicloon

Comme nous l’avons déjà dit, des micros dissimulés, il en existe de toutes les formes, cachés sous tous les aspects… Des paquets de cigarettes (plus trop à la mode cependant), des briquets, des porteclés, des lecteurs MP3, des webcams, des détecteurs de fumée, des prises murales… bref il y en a pour tous les goûts ! Mais il y a une forme qui revient souvent et qui est presque aussi vieille que le concept lui-même, le stylo micro.

Pour vous dire, j’ai une quarantaine d’années (oui, je sais…), et quand j’étais gamin, surement autour des années 90, mon père m’avait ramené ce genre de stylo espion de son travaille. Pour ne rien vous cacher, c’était quelque chose d’assez horrible, la technologie de l’époque étant bien loin de ce qui se fait aujourd’hui. On ne pouvait enregistrer que quelques secondes de son (environ 5 ou 6 secondes je pense) et la qualité était simplement effroyable ! Mais c’était tout de même génial, j’étais un vrai agent secret avec ça ! Bref, le coup du stylo espion c’est un peu vieux comme le monde.

Et c’est assez compréhensible, car quoi de plus usuel, pour dissimuler un micro qu’un objet aussi usuel qu’un stylo ? Surtout dans le monde du travail ! Aujourd’hui, peut-être qu’une clé USB serait tout aussi discrète, mais le stylo reste une valeur sûre.

Donc, ce stylo/micro, ou plutôt stylo/dictaphone, de chez Vicloon, se présente sous la forme d’un stylo au corps noir et chromé, assez design, sobre et élégant. Il mesure 14 cm de haut pour une largeur (périmètre du cylindre à son endroit le plus large) de 1.5 cm. Ce qui, après vérification est plus ou moins la taille d’un stylo classique, peut-être un peu plus épais, mais rien de choquant. Le côté « espionnage » est donc tout à fait respecté. Rien ne laisse présager, vu de l’extérieur qu’il s’agit d’un mini dictaphone et non d’un stylo.

Enfin, je dis ça, mais ce n’est pas tout à fait exact, car il s’agit bel et bien d’un véritable stylo puisqu’il est tout à fait possible d’écrire avec ce produit, il ne s’agit pas d’un simple produit factice. Et c’est une très bonne chose car qui pourrait se douter que vous êtes en train d’enregistrer une conversation avec le stylo que vous vous servez pour votre prise de notes ?

Si rien ne permet de savoir qu’il s’agit d’un dictaphone vu de l’extérieur, alors comment lance-t-on un enregistrement, ou comment récupère-t-on les fichiers ? C’est très simple, il suffit de dévisser le corps du stylo afin d’accéder, dans la partie haute de l’appareil au dictaphone en lui-même. Donc, en dévissant le stylo, on trouve juste en dessous le pas de vis, un petit bouton « slider » permettant d’activer ou non l’appareil, ainsi qu’un port micro USB permettant de charger le micro espion, ou bien de récupérer les fichiers stockés dessus.

Une fois que l’appareil est en fonction, l’enregistrement se lance le plus simplement du monde en actionnant le bouton poussoir servant à faire sortir la mine du stylo.

Le stylo possède sa propre mémoire intégrée ainsi qu’une batterie. Ainsi il n’est pas nécessaire d’acheter de piles ou bien de stockage. Cette mémoire est de 8 Go ce qui est confortable pour ce genre d’appareil. La batterie cependant, est limitée par le form factor du produit en lui-même et n’a qu’une capacité de 100 mAh. Cette batterie ne permettra qu’un enregistrement continu d’environ 6 heures, alors que les 8 Go de stockage doivent permettre, eux, un enregistrement bien plus long. En d’autres termes, l’enregistrement se coupera, non pas car le stockage est plein mais simplement car il n’y aura plus de batterie.

Cependant essayons de garder les pieds sur terre, quand est ce que vous allez avoir besoin d’enregistrer plus de 6 heures de conversation ? Honnêtement, si une réunion, ou un cours dure plus de 6 heures, je pense que la batterie de votre dictaphone sera le dernier de vos soucis… Pour moi, ce n’est pas un facteur éliminatoire, il suffit de savoir que ce produit n’est pas fait pour un enregistrement de longue durée, de manière autonome comme certains concurrents. En effet, certains autres micros peuvent enregistrer tout en étant reliés à une batterie externe ou n’importe quel autre port USB. Ce genre d’appareil permet donc d’enregistrer jusqu’à ce que le stockage soit plein. Ce sont deux utilisations différentes, il suffit d’acheter le produit qui convient à ce que vous comptez en faire.

Une fois que le stylo est relié à votre PC via le câble USB fournis dans le package, il sera reconnu comme une clé USB. Vous pouvez donc profiter de ce stockage supplémentaire pour transporter certains documents secrets sur votre stylo, ce qui renforcera encore un peu l’expérience 007.

Bon, faites tout de même attention à garder une copie de ces documents ailleurs que sur votre stylo d’agent secret car je ne sais pas comment réagit l’appareil s’il vient à avoir besoin de place, s’arrête-il si le stockage est plein, ou écrase-t-il purement et simplement les fichiers déjà sur le stockage ?

Je trouve que ce produit dispose cependant d’un petit souci, un souci qui n’est pas technique et qui ne remettra pas en cause la qualité des enregistrements, mais un souci tout de même si le but est d’atteindre une discrétion parfaite avec ce dispositif d’enregistrement qui est censé être dissimulé.

En effet, quand le stylo est en train d’enregistré, une LED s’éclaire en rouge… on aurait peut-être pu imaginer quelque chose de plus discret, comme par exemple, pas de LED ?

Bon mis à part cela, si votre but n’est pas de collecter des secrets d’état ou des process industriels secrets, ce stylo reste un bon dictaphone, assez discret. La qualité des enregistrements est assez bonne si vous restez proche de la source sonore à capter.

Si vous voulez et à la fois vous servir de ce produit comme d’un dispositif d’enregistrement dissimulé, et que parfois vous avez aussi besoin de vous servir à la vue de tous, il est alors possible de s’en servir en position stylo dévissé. C’est-à-dire que vous pourrez alors le laisser brancher, et même y adjoindre une petite télécommande. Bon à mon sens ce n’est pas le but premier du produit et on perd beaucoup en ergonomie en l’utilisant de cette manière, mais sachez simplement que c’est une possibilité.

Autre possibilité là aussi un peu accessoire, il est possible de se servir de cet appareil comme d’un lecteur MP3, et c’est là que la télécommande prend tout son sens. Cependant, vous vous retrouvez dans cette configuration avec un produit dépassé et pas très performant, au mieux cela peut dépanner, mais ça s’arrête là.

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: